| |
Bandeau
Bibliothèque Numérique Alchimique du Merveilleux (BNAM)
BNAM, Bibliothèque numérique ésotérique gratuite

Bibliothèque numérique gratuite, d’archives, documents, livres, textes d’alchimie, livres numériques gratuits, notes, signets, manuscrits, transcriptions, pages web, liens, procédés et techniques, références de brevets et tous supports numérisés en rapport avec l’hermétisme, la pratique et la réalisation du grand œuvre au laboratoire alchimique.

ARTEPHIUS

Artéphius ou Artéfius, vécut au XIe siècle. C’est certainement un des Adeptes les plus réputés avec Morien, Nicolas Flamel, Basile Valentin et quelques autres. Artéphius affirme avoir prolongé sa vie bien au-delà de mille ans

Artéphius ou Artéfius, vécut au XIe siècle. C’est certainement un des Adeptes les plus réputés avec Morien, Nicolas Flamel, Basile Valentin et quelques autres. Artéphius affirme avoir prolongé sa vie bien au-delà de mille ans : « Parvenu à l’âge de plus de mille ans, dit-il, par la grâce de Dieu et l’usage de mon admirable quintessence, j’ai résolu en ces derniers jours de ma vie, de tout révéler au sujet de la Pierre Philosophale, sauf une certaine chose qu’il n’est permis à personne de dire ni d’écrire, parce qu’elle ne se révèle que par Dieu ou par la bouche d’un maître. Néanmoins tout peut s’apprendre dans ce livre, pourvu qu’on ait un peu d’expérience et qu’on n’ait pas la tête trop dure. »

Les derniers articles

Le Livre Secret du très ancien Philosophe Arthéphius
Publié le 14 octobre 2010

L’antimoine est des parties de Saturne, ayant en toutes façon sa nature, aussi cet Antimoine Saturnin convient au Soleil, ayant en soi l’argent vif dans lequel aucun métal ne se submerge que l’or, c’est à dire tant seulement le Soleil se submerge en l’argent vif Antimonial Saturnin, sans lequel argent (...)

LE LIVRE D’ARTÉPHIUS
Publié le 14 octobre 2010

I. LE PREMIER MERCURE DES PHILOSOPHES EST UN SOUFRE ET UN ARGENT VIF BLANC, QUI DISSOUT L’OR ET LE BLANCHIT

L’antimoine est des parties de Saturne et il est entièrement de même nature que lui et l’antimoine saturnial convient au soleil et, dans cet antimoine, il y a un argent vif dans lequel, de (...)