BOEHME (BÔHME) JACOB

  • 47 me épître théosophique.
    Ed. Etudes Traditionnelles. 1953.
  • De signatura rerum. 1622.
    Ed. 1635. B. N. - R. 29403
    Ed. 1682. Amsterdam.
  • De la signature des choses.
    Ed. Chacornac. 1908. Traduit de l’allemand par Sédir (Yvon Le Loup).
    Ed. Arché. 1975. Milan. (Collection Sebastiani).
    Ed. Grasset. 1995. Traduit de l’allemand par P. Deghaye.
  • Mysterium magnum. (1823).
    Ed. 1640. B. N. - A. 3029
    Ed. H. Betkii. 1678. Amsterdam et Francfort. B. N. - D2. 6063
    Ed. Aubier-Montaigne. vers 1946. Paris.
    Ed. D’Aujourd’hui. 1978. Plan de la Tour. Reprint de l’édition de 1946.
  • L’Aurore naissante, ou la racine de la philosophie, de l’astrologie et de la théologie.
    Traduit de l’Allemand, de Jacob Bôhme, sur l’édition d’Amsterdam, de 1602, par le philo. inconnu. (L.-Claude de Saint- Martin).
    Ed. Impr.de Laran. 1800. Paris. (en deux volumes). B. N. - R. 11.588 - 11.589
    Ed. 1927. Milan.
    Ed. Arché. 1977.
  • Clef ou explication des divers points et termes principaux employés par J. Boehme dans ses ouvrages.
    Traduit de l’allemand à partir de l’édition de ses oeuvres complètes éditées en 1715. Attribué au juif polonais Noé, cet ouvrage contient une biographie de Boehme, et par ce dernier, un abrégé et un commentaire de ses ouvrages.
    Ed. Migneret. 1826. B. N. - R. 31876
    Ed. Dorbon-Ainé. 1910. (réédition de celle de 1826)
  • Aurora oder die Morgenrote imm Aufgang.
    Ed. 1682. Amsterdam.