DU CLOS Cottereau Samuel

Du Clos insiste sur l’importance des expériences en chimie et propose des interprétations de type mécaniste ou chimique suivant la nature des phénomènes étudiés. Il ne récuse pas toute explication mécaniste mais se refuse à la tentation de la réduction de tous les phénomènes chimiques à des problèmes de mécanique1. Il reçoit certains arguments critiques de Boyle contre la chimie des principes ; pour lui, les Trois principes paracelsiens ou les cinq Principes Esprit, Huile, Sel, Phlegme et Terre ne sont pas des corps simples mais sont résolubles en d’autres plus simples avant de l’être radicalement en Eau.


Suivez aussi les sous-rubriques ci-dessous