Commentaires sur la Médecine Universelle. De la manière de la tirer du végétable, de l’animal et du minéral, par le Menstrüe Vniversel qui lie et délie et réduit les Métaux en leur première matière

Commentaires sur la Médecine Universelle. De la manière de la tirer du végétable, de l’animal et du minéral, par le Menstrüe Vniversel qui lie et délie et réduit les Métaux en leur première matière. Par I. M. S. Nostre Etie NobIs ex FrIgIDa MonarChIa SeptentrIonaLI, missum. Le 23 mars 1666 à Paris Manuscrit en français. Ed. Allemande en 1678 et 1699.