ÉPITRE MEZAHAB SUR L’OR POTABLE


Articles publiés dans cette rubrique

lundi 1er novembre 2010
par  roberto

ÉPITRE MEZAHAB SUR L’OR POTABLE

Publiée en 1640 à Hambourg, la Mezahab epistola de Benjamin Musafia fut rééditée comme anonyme en 1694 par un membre de l’Academia Curiosorum Naturae, J. L. Hannemann dans un traité sur l’or, l’Ovum hermetico-paracelsico-trismegistum, et de nouveau en 1714 par J. J. Schudt dans ses Jüdische Merkwürdigkeiten. L’épître de Musafia dans l’édition de Hannemann est d’autant plus intéressante qu’elle y fut mise en rapport avec l’Aesch Mezareph, « le feu purifiant », publié en 1677 par Ch. Knorr von Rosenroth dans sa Kabbala denudata, qui s’adressait tant aux kabbalisants qu’aux alchimistes.