GRIMALDY DENIS DE COPPPONAY (DE)

Premier médecin de Victor-Amédée II roi de Sardaigne et duc de Savoie,
Denis de Copponay de Grimaldi (v. 1623-1717), « le guérisseur de 20 000
malades », a fait l’objet en 1982 d’un mémoire de F. Aulas. U fonda à
Chambéry une Académie chimique ducale royale de Savoie pour fabriquer en
série des remèdes auxquels U attribuait vingt mille guérisons.
Provenant de lui, figurait dans la vente à l’Hôtel Drouot, le 30 janvier dernier,
de la Bibliothèque d’un amateur savoyard (PIASA commissaires-priseurs), un
registre en partie autographe (mai 1616-juiUet 1717) contenant les minutes
d’une vingtaine de lettres à divers destinataires. « Il y parle de ses affaires, de
science astrale et magnétique, de pierres miraculeuses, de ses remèdes, parmi
lesquels son huUe d’or et autres cordiaux ou un emplâtre contre le mal de dents
dont U donne la recette. Il critique les médecins qui méconnaissent l’astrologie
et les révélations de Paracelse, etc. »
À ce recueil en était joint un autre (120 pages) de « recettes pharmaceutiques
contre diverses maladies (sciatiques, rhumatismes, asthmes, apoplexie, gale,
rage, plaies et fièvres) » et de « recettes d’encre perpétueUe, de vinaigres et de
bouillons... ».