| |
Bandeau
Bibliothèque Numérique Alchimique du Merveilleux (BNAM)
BNAM, Bibliothèque numérique ésotérique gratuite

Bibliothèque numérique gratuite, d’archives, documents, livres, textes d’alchimie, livres numériques gratuits, notes, signets, manuscrits, transcriptions, pages web, liens, procédés et techniques, références de brevets et tous supports numérisés en rapport avec l’hermétisme, la pratique et la réalisation du grand œuvre au laboratoire alchimique.

GLAUBER Johann Rudolf

Johann Rudolf Glauber, né le 10 mars 1604 à Karlstadt am Main en Allemagne et mort le 16 mars 1670 à Amsterdam est un chimiste, pharmacien et alchimiste allemand.

Fils d’un barbier, il fait des études de pharmacie, mais ne peut entrer à l’université. Il vécut et travailla successivement à Vienne, Salzbourg, Gießen, Wertheim, Kitzingen, Bâle, Paris, Francfort-sur-le-Main, Cologne et enfin Amsterdam à partir de 1655.

Glauber fait partie des précurseurs de la chimie contemporaine. Ses travaux et ses expériences permirent la découvertes de plusieurs méthodes analytiques, et il fut le premier scientifique moderne à fabriquer de l’acide chlorhydrique. Parmi d’autres composés chimiques, Glauber découvrit le permanganate et le sulfate de sodium, qui fut baptisé d’après son nom (sel de Glauber).

Johann Rudolf Glauber, né le 10 mars 1604 à Karlstadt am Main en Allemagne et mort le 16 mars 1670 à Amsterdam est un chimiste, pharmacien et alchimiste allemand.

Fils d’un barbier, il fait des études de pharmacie, mais ne peut entrer à l’université. Il vécut et travailla successivement à Vienne, Salzbourg, Gießen, Wertheim, Kitzingen, Bâle, Paris, Francfort-sur-le-Main, Cologne et enfin Amsterdam à partir de 1655.

Glauber fait partie des précurseurs de la chimie contemporaine. Ses travaux et ses expériences permirent la découvertes de plusieurs méthodes analytiques, et il fut le premier scientifique moderne à fabriquer de l’acide chlorhydrique. Parmi d’autres composés chimiques, Glauber découvrit le permanganate et le sulfate de sodium, qui fut baptisé d’après son nom (sel de Glauber).

Les derniers articles

LE TRAVAIL DE LA PIERRE ET LE FEU SECRET
Publié le 29 janvier 2022
par roberto
DU SEL DE L’ART
Publié le 29 janvier 2022
par labourant

Télécharger le Doc au bas de l’article

ANNOTATIONS SUR L’APPENDIX DE LA CINQUIÈME PARTIE DES FOURNEAUX PHILOSOPHIQUES.
Publié le 30 novembre 2013

D ‘ABORD dès le commencement de l’Appendix que j’ai ajouté aux cinq Parties de mes Fourneaux Philosophiques, on peut voir le sujet qui m’y a obligé. Il serait superflu de le répéter ici. Outre cela mon but a été de montrer au monde combien de secrets importants Dieu avait réservés à ce siècle pour (...)

LA CINQUIEME PARTIE DES NOUVEAUX FOURNEAUX PHILOSOPHIQUES.
Publié le 17 novembre 2013

Je n’ai point fait mention de ce Fourneau dans la Préface, et j’ai réservé d’en traiter en ce lieu, comme le plus à propos, pour en découvrir les merveilles, en faveur de ceux qui s’étudient au laboratoire. Et quoi que je sache bien que les ignorants se choqueront plus en cet endroit que dans tous les (...)

LA QUATRIEME PARTIE DES NOUVEAUX FOURNEAUX PHILOSOPHIQUES
Publié le 17 novembre 2013

ON peut bâtir ce fourneau plus grand, ou plus petit, selon sa volonté et selon la quantité grande ou petite qu’on voudra fondre dedans pour parfaire le travail qu’on voudra entreprendre. Si le fourneau a en dedans un pied de diamètre, on pourra mettre dedans un creuset de quatre, cinq, ou six marcs ; (...)