| |
Bandeau
Bibliothèque Numérique Alchimique du Merveilleux (BNAM)
BNAM, Bibliothèque numérique ésotérique gratuite

Bibliothèque numérique gratuite, d’archives, documents, livres, textes d’alchimie, livres numériques gratuits, notes, signets, manuscrits, transcriptions, pages web, liens, procédés et techniques, références de brevets et tous supports numérisés en rapport avec l’hermétisme, la pratique et la réalisation du grand œuvre au laboratoire alchimique.

GEBER

Le Moyen Âge a attribué à Jâbir ibn Hayyân (721 ?-815), dit Geber, des ouvrages d’alchimie qui sont apocryphes. Marcelin Berthelot a démontré que les ouvrages latins de Geber ne pouvaient venir de Jâbir ibn Hayyân mais dataient de la fin du XIII° s, car il décrit des substances chimiques, surtout des acides minéraux, inconnus des Arabes et qui relèvent de la fin du XIII° s. (La chimie au Moyen Âge, 1893, p. 336-350). Le plus illustre de ces livres d’alchimie est La somme de perfection (Summa perfectionis). Ce Pseudo-Geber serait Paul de Tarente, vers 1260.

Le Moyen Âge a attribué à Jâbir ibn Hayyân (721 ?-815), dit Geber, des ouvrages d’alchimie qui sont apocryphes.
Marcelin Berthelot a démontré que les ouvrages latins de Geber ne pouvaient venir de Jâbir ibn Hayyân mais dataient de la fin du XIII° s, car il décrit des substances chimiques, surtout des acides minéraux, inconnus des Arabes et qui relèvent de la fin du XIII° s. (La chimie au Moyen Âge, 1893, p. 336-350). Le plus illustre de ces livres d’alchimie est La somme de perfection (Summa perfectionis). Ce Pseudo-Geber serait Paul de Tarente, vers 1260.

  • Geberi philosophi ac alchimistae maximi de alchimia libri tres.
    Ed. 1529. Strasbourg.
  • Recueil en latin de plusieurs oeuvres.(Summae perfectionis metallorum).
    Ed. J. Petreium. 1541 Norimbergae. B. N.- 4° R. 1496
  • Summae perfectionis magisterii in sua natura.Deniq libri Investigationis Magisterii et Testamenti ejusdem Gebri, ac Aurei Trium.
  • Verborum libelli, et Avicennae, summi medici et acutissimi philosophi, ... Nombreuses éditions avec des variantes.
    Ed. Brunonem Tancken. 1682. Gedani. B. N.- R. 9571 - 36822
  • La Somme de la perfection, ou l’Abrégé du magistère parfait de Geber.
    In Salmon Guillaume. Bibl. des Philos. chym. tome II 1678,
    tome I éd. de 1741. Paris.
    Ed. 1678. B. N.- R. 28971
    Ed. Guy Tédaniel. 1976-1992. Paris. Mis en français moderne par Charles-Gustave Burg.
  • Oeuvre chymique de Géber. 1992.
    Ed. Guy Trédaniel. 1976-1992. Paris. En deux tomes. ISBN 2-85707-013-6
  • Le livre des fourneaux.

Les derniers articles

LA SOMME DE LA PERFECTION ou l’abrégé du magistère parfait
Publié le 20 octobre 2013

LA SOMME DE LA PERFECTION ou l’abrégé du magistère parfait

J ‘ai réduit brièvement en cette Somme de la Perfection toute la Science de Chimie, ou de la Transmutation des Métaux. Dans mes autres Livres, j’en avais fait plusieurs Recueils que j’avais tirés et abrégés des Ecrits des Anciens : mais en (...)