ETTEILLA (Jean-Baptiste Alliette )

  • Manière de se récréer avec le jeu de cartes nommées tarots 1783
  • Philosophie des hautes sciences : ou la clef donnée aux enfans de l’art, de la science & de la sagesse. Amsterdam ; Paris : l’auteur ; Nyon l’aîné ; Durand neveu ; Mérigot le jeune ; Segaut, 1785.
  • Fragment sur les hautes sciences, suivi d’une note sur les trois sortes de médecines données aux hommes, dont une mal-à-propos délaissée.1785
  • Les sept nuances de l’œuvre philosophique-hermétique, suivies d’un traité sur la perfection des métaux mis sous l’avant-titre L.D.D.P. [= Le Denier Du Pauvre…]. s.l. [Paris], s.d. [1786].
  • Jeu des tarots, ou le livre de Thot ouvert à la maniere des Egyptiens, pour servir ici à l’interprétation de tous les rêves, songes et visions diurnes et nocturnes. Memphis [Amsterdam ?] : Mad. veuve Lesclapart ; Petit ; Samson, 1788.